Traitement haute technologie des surfaces et de l’air

process & technologie

INACTIVATION à PLUS DE 99,99% DE TOUs LES VIRUS ET BACTéRIES

Processus FDDC 100% naturel breveté

Cycle de désinfection en profondeur

Technologie FDDC brevetée.
Inactive les agents pathogènes, bactéries et virus.

PROCéDé NATUREL éCO-RESPONSABLE

Sterisafe Pro® ne laisse aucun composé résiduel ou sous produit nocif.

Nécessite uniquement une prise électrique et de l’eau

FACILITé D’UTILISATION ET process AUTOMATISé

• Controle à distance via tablette tactile wifi
Déplacement aisé d’une pièce à l’autre
Disponibilité immédiate des pièces après désinfection

Étude & devis
  1. De nombreuses recherches ont montré l’efficacité de l’ozone dans l’inactivation du virus SARS-CoV. La similarité avec le virus du Covid‑2, responsable de la maladie du Covid 19 devrait conduire aux mêmes résultats.
  2. Le client nous précise les volumes à traiter et les contraintes associées, en termes d’occupation, d’accès et d’horaires/fréquence.
  3. Sur cette base, nos techniciens de décontamination, spécialistes dans l’inactivation de virus, établissent un devis sur mesure et estiment sur place le temps total de traitement jusqu’au retour à un niveau de concentration normal et sécuritaire
L’intervention
  • Lors de notre intervention, la préparation des espaces à traiter et l’étanchéité de l’espace (bas de porte, VMC…) sont assurées par nos soins. Le générateur d’ozone est alors positionné de façon optimum dans l’espace à traiter.
  • L’ozone, étant un gaz, il se diffuse partout dans la pièce, et son utilisation est moins propice à une erreur humaine que l’application manuelle de produits de surface.
  • S’ensuit alors une période de génération, où l’ozone est créé à partir de l’air ambiant (en utilisant l’oxygène de l’air), puis diffusé par un ventilateur intégré. L’ozone atteint alors  un niveau de concentration suffisant (mesuré en parties par million, ou ppm) pour inactiver les virus, tout en désodorisant l’espace.
  • Durant ce temps de traitement, aucun être vivant ne doit rester dans l’espace, sans équipement spécial, dont seuls sont équipés nos techniciens.
Finalisation
  • Une fois le traitement terminé, nos techniciens de décontamination sont seuls habilités à entrer dans l’espace pour procéder à l’aération (ouverture des fenêtres lorsque c’est possible), et accélérer ainsi le temps dit d’abaissement, durant lequel l’ozone créé se re-transforme en oxygène.
  • Si nécessaire, nos techniciens mesurent la teneur en ozone dans l’air à l’aide d’une sonde très précise et régulièrement étalonnée.
  • A la fin du traitement, dans le respect de nos protocoles stricts, le client se voit remettre un certificat unique et normalement infalsifiable, qu’il pourra afficher ou dont il pourra se prévaloir.

Désinfection à l’ozone

Traitement haute technologie des surfaces et de l’air

Qu’est ce que l’ozone ?

advanced divider

L’ozone a d’abord été identifié au 19ème siècle, et a été baptisé « ozone », ce qui signifie « sentir » en grec, en raison de son odeur caractéristique.

L’oxygène dans l’air que nous respirons est un gaz diatomique. L’ozone est une forme de gazeuse d’oxygène triatomique qui est incolore à des concentrations normales. Ce troisième atome d’oxygène n’est conservé que vaguement dans la structure moléculaire et participe facilement à des réactions donnant à l’ozone ses puissantes propriétés oxydantes. C’est la nature oxydante puissante de l’ozone qui a conduit à son utilisation dans la désinfection, le traitement des odeurs et une foule d’autres processus chimiques.

En plus d’être un puissant agent oxydant, l’ozone est instable et se décompose naturellement en oxygène. Cette instabilité signifie que le gaz doit être produit au point d’utilisation (in situ) à l’aide d’un générateur d’ozone. Aucun produit chimique n’est stocké et la production d’ozone s’arrête lorsque le générateur d’ozone est éteint. L’ozone se décompose en oxygène sur une période de quelques minutes ou quelques heures selon les conditions environnementales du processus.

Bien que l’ozone soit un gaz, il peut être dissous dans l’eau où il peut être utilisé comme désinfectant primaire et oxydant chimique. Comme dans l’air, l’ozone se décompose naturellement en oxygène ne laissant aucun résidu.

Comme pour tous les produits chimiques, tous les systèmes utilisant l’ozone doivent être conçus pour fournir le résultat souhaité du processus, tout en maintenant le plus haut degré de sécurité pour les travailleurs et le public.

CleanTechFrance®  s’est entourée d’experts avec de très nombreuses années d’expérience dans l’utilisation de l’ozone, dont le Chairman de l’association commerciale de l’ozone en Europe , et avec sa société, Ozone Industries LLC, avec qui nous avons noué un très fort partenariat, pour vous fournir un service de qualité et le plus haut niveau possible de sécurité.

Méthodes de génération

advanced divider

Source: Ozone Industries, LLC

L’ozone est un allotrope triatomique d’oxygène (O3). C’est un gaz instable qui revient naturellement à l’oxygène. Pour cette raison, l’ozone doit être généré à son point d’utilisation, in situ. Il existe trois méthodes principales de production d’ozone, chacune d’entre elles présente certains avantages dans différentes applications.

Décharge de barrière diélectrique 

 (effet corona, aussi appelé décharge couronne)

Lorsqu’une tension élevée alternée est appliquée sur des électrodes séparées par un trou d’air et une barrière diélectrique isolante, les électrons à grande vitesse peuvent décomposer les molécules d’oxygène en atomes d’oxygène énergétiques, qui peuvent ensuite réagir avec des molécules d’oxygène pour former de l’ozone. Cette méthode de production d’ozone est la plus utilisée. 

Avantages Inconvénients
  • Large gamme de sorties disponibles de mg/h à kg/h,
  • Les unités alimentées à l’oxygène sont fiables,
  • Une forte concentration d’ozone est produite à partir de systèmes alimentés par l’oxygène qui améliorent la dissolution dans l’eau,
  • La production des unités alimentées par l’air est affectée par l’humidité,
  • La génération d’ozone peut être contrôlée.
  • Les systèmes alimentés à l’air peuvent produire des NOx et de l’acide nitrique,
  • Les systèmes les plus puissants peuvent être coûteux à l’achat.

Rayonnement ultraviolet (UV)

Les lampes à décharge de mercure émettent de la lumière UV à un pic de 254 nanomètres (nm), mais il y a aussi un pic à 185nm.

La lumière émise à 185nm a suffisamment d’énergie pour briser le lien de la molécule d’oxygène pour produire deux atomes d’oxygène.

Ces atomes d’oxygène peuvent réagir avec des molécules d’oxygène pour former de l’ozone.

Avantages Inconvénients
  • Production minimale de NOx et moins affectée par l’humidité,
  • Construction simple,
  • De la lumière UV à 254nm désinfecte l’air passant au travers de l’unité,
  • Peut être combiné avec des photocatalyseurs pour donner la réduction de COV (Composés Organiques Volatils).
  • Manque de contrôle de la génération,
  • Production relativement faible de mg/h à g/h,
  • Une concentration relativement faible d’ozone rend la dissolution de l’eau inefficace,
  • Élimination de l’ampoule à mercure en fin de vie.

Génération d’ozone par électrolyte

Lorsqu’une tension de courant continu est appliquée sur des électrodes dans un électrolyte, un courant passe et des réactions se produisent au niveau de l’anode et de la cathode. Dans les bonnes conditions, le gaz d’ozone peut être produit à partir d’eau à l’aide d’électrodes, de membranes et d’électrolytes appropriées. En plus de l’ozone, de l’oxygène est également produit à l’anode et de l’hydrogène gazeux à la cathode.

Avantages Inconvénients
  • L’ozone est produit dans l’eau, donc pas besoin de ventilateur.
  • Aucun NOx produit.
  • Manque de contrôle de la génération,
  • Électrodes et PEM sujettes à la contamination,
  • Généralement seulement adapté à l’eau de haute pureté ou à de faibles débits.
  • H2 et d’autres impuretés potentiellement produites.